Comme prémonitoire cet article écrit par Jacques Attali en mai 2018…
Prémonitoire des révoltes populaires qui agitent la France et la Belgique et qui sont le ras-le-bol de ce fossé qui se creuse entre ce qu’il qualifie de “l’hyper-classe” et les autres. Et pour éviter ce phénomène, il parle d’une “révolution de l’éducation” qui ne peut pas servir à créer des strates au sein de la population. 
Il insiste sur l’urgence d’ouvrir les savoirs à tous, de permettre à tous d’accéder à tous les postes avec écoute, empathie et respect!
Tiens, tiens… cela me dit quelque chose! 

La société tétraplégique
Jacques Attali, publié sur “L’express” le 28/05/2018 à 08:30

Pour avoir prévu, et dénoncé, depuis longtemps, la constitution à l’échelle mondiale de ce que j’ai appelé une « hyperclasse », coupée du reste des humains(eux-mêmes divisés en « infranomades » contraints à la migration pour survivre,et en « sédentaires provisoires » tentant désespérément de rejoindre l’hyperclasse des hypernomades, craignant de basculer dans l’infranomadisme, et assistant, dans les médias, aux spectacles donnés par les uns et par les autres), je ne peux qu’être très inquiet de tous les signes qui s’accumulent :ce monde-là est une réalité désormais.
Partout dans le monde, développé ou pas, anglo-saxon ou pas, français ou pas, ceux qui disposent d’un capital culturel et financier sont maintenant assez nombreux pour vivre entre eux, et penser pouvoir diriger le monde selon leurs valeurs, leurs codes ; et dans leur seul intérêt. Aux autres de s’adapter ou de se faire oublier.

Lire la suite