Les esprits s’échauffent déjà , les petites phrases fusent, les bonnes vieilles recettes refont surface, pas de doute , la campagne électorale est lancée, la course à la communication simpliste aussi.
Et si on essayait autre chose , autrement ?
Si le monde politique plutôt que de s’entredéchirer via réseaux sociaux sur des projets, ou faire la course à l’échalote sur la paternité d’un dossier , parlait de fond , de ce que tous les citoyens attendent, Et si cette campagne électorale était l’occasion non pas d’un déballage de phrases qui tuent et des tristes spectacles habituels du « ce n’est pas moi, c’est toi ! » mais l’opportunité d’avoir un débat de fond qui permette de trouver des réponses pertinentes et surtout justes aux immenses préoccupations de nos citoyens .
La politique n’est pas l’affaire de quelques uns qui se seraient arrogés le droit de savoir au mépris de tous les citoyens qui eux ne sauraient pas .
La politique , c’est l’attention, l’écoute et surtout l’empathie « cette capacité à se mettre à la place de … » dans ses difficultés mais aussi dans ses aspirations profondes.
La politique , c’est fédérer, rassembler au-delà des différences et non pas diviser, c’est un projet collectif qui n’a de chance d’aboutir que si tout le monde retrousse ses manches et est valorisé dans ce qu’il a de mieux à apporter .
La politique , c’est aussi le courage d’assumer en transparence des décisions prises dans l’intérêt général même si elles sont difficiles .
La politique , c’est surtout respecter, respecter chacun dans ce qu’il a de différent, dans ce qu’il pense de différent, dans ce qu’il vit de différent.
La politique, c’est aussi et avant tout pour moi, une attitude authentique, celle qui fait qu’à un moment , chacun peut croire en la sincérité de la parole portée et donnée, de l’action menée  sans artifices ou faux-semblants , sans promesses impossibles à tenir, sans projets sans lendemain.
La politique , c’est tout cela , simplement et si les attitudes des uns et des autres l’ont parfois déviée de sa mission première , la campagne électorale qui s’annonce pourrait démontrer à tous ceux qui n’y croient plus qu’ils se sont trompés , que les femmes et les hommes politiques ont écouté et surtout entendu la colère qui gronde et  qu’ils en ont tiré les conséquences…
Si tout simplement on rendait ses lettres de noblesse à la politique… Le plus beau et le plus juste programme électoral qui soit .